information bénéficiaires bugdet 2016

banner_finance

Madame, Monsieur, cher(e) collègue

Votre CMCAS a décidé de vous alerter sur la remise en cause par les employeurs, avec l’aval du gouvernement, de notre salaire différé, le 1%, qui finance nos activités sociales et de santé.

En effet, le montant du 1% qui ne cesse de baisser depuis la privatisation de 2004 est aujourd’hui connu pour 2016, avec une réduction de dotation financière sans précédent.

En 2013, il s’élevait à 499 millions d’euros pour les 650 000 bénéficiaires, alors que le prévisionnel annoncé par les employeurs pour 2016 est de 431 millions, soit 68 millions d’euros de dotation en moins sur 3 ans.

Une telle amputation remet directement en cause la proximité et le fonctionnement de nos organismes sociaux.

Pour la CMCAS de Tulle-Aurillac, nous passons de 45,67€ à 19,91€ par bénéficiaire. Cette chute vertigineuse et constante du financement de notre salaire différé est liée à la déréglementation du secteur de l’énergie. Sous couvert de cette déréglementation, employeurs et gouvernement, en profitent pour réduire la part versée aux salariés.

Dans le même temps, le groupe EDF SA annonce pour 2014 un bénéfice net de 3,7 milliards d’euros, soit une hausse de 5,2%.

1% salaire différé exigeons notre dû !!!

Nous devons refuser de nous soumettre à cette logique d’austérité qui nous est imposée pour nos activités sociales et de santé. C’est une situation mortifère, une asphyxie de notre salaire différé. Pour la CMCAS Tulle Aurillac, en un an, après déduction des frais fixes, nous passons de 225 326€ à répartir pour nos activités sociales de proximité à 99 311€, soit une baisse de 55,93% !

Comment construire le budget 2016 ? Devons-nous choisir la suppression de l’aide solidarité, du fond d’action sanitaire et sociale, du réseau solidaire, des colonies de proximité pour nos jeunes, des arbres de Noël, du colis pour nos pensionnés, du cadeau de naissance, de la fête des mères, de la téléassistance pour nos ainés en difficulté…?

C’est un pillage organisé de notre force de travail qui ne fait que confirmer les choix politiques ambiants de rémunérer les actionnaires au détriment des salariés.

Pour l’augmentation de nos salaires et pensions et la défense de notre salaire différé, il est urgent de se mobiliser. Je vous invite à vous inscrire massivement dans la grande journée revendicative du 24 Novembre 2015, avec un rassemblement sur Clermont Ferrand pour rencontrer nos directions.

Des transports en car seront organisés au départ de Brive (7h les Bordes), Tulle (7H 30 Médiathèque), péage Saint Angel (8h15), Aurillac (7h30), Saint-Flour (8H30).

Des initiatives sont également prévues sur un bon nombre de barrages sur Corrèze-Cantal en fin de matinée.

Soyons nombreux l’heure est grave ! Les activités sociales seront ce que nous en ferons ensemble.

LE PRESIDENT DE LA C.M.C.A.S.

P. VIALATTE

copie du courrier :

http://tulle-aurillac.cmcas.com/files/2015/12/2015-11-17-NGL-COU-Lettre-bénéficiaires-information-budget-2016-v20151117-1410.pdf